Sur le vif

Entretien avec Élie Hatem

Maître Élie Hatem, avocat en droit international, parle de la propagation des idées souverainistes en Europe, et propose de les analyser à la lumière du penseur monarchiste du début du XXᵉ siècle : Charles Maurras.

En effet, le fondateur du Journal de L’Action française distingua d’une part le pays légal, constitué de l’ensemble des élites et des institutions officielles qui contrôlent un pays, et d’autre part le pays réel, composé de l’ensemble des peuples vivant sur un territoire.

Il proposa cette distinction afin de mettre en évidence la fracture qui existait entre un pays légal constitué par une poignée d’hommes corrompus et cosmopolites, détachés des réalités, autoritaires, centralisateurs et exerçant leur pouvoir avec violence, entendant détruire les traditions séculaire des peuples ; et un pays réel oppressé, composé de ses corps intermédiaires, de ceux qui travaillent et paient leurs taxes, et attaché à ses traditions et valeurs.

Plus loin dans la vidéo, Maître Élie Hatem fait la démonstration juridique de l’abrogation du Traité de Turin du 24 mars 1860.

%d blogueurs aiment cette page :