Sur le vif

Réflexions sur le mondialisme

RESUME : La mondialisation semble faire ressurgir la notion de communauté humaine mondiale afin de penser un ordre juridique commun ou mondialisé qui lui soit applicable ; il permettrait de dépasser le phénomène des Etats souverains et de transformer le droit interétatique classique au profit d’un nouveau droit commun. L’étude s’efforce de montrer l’intérêt et les limites d’une telle perspective en révélant, dans un premier temps, les deux modèles de communautés juridiques hérités de l’histoire de la pensée, et en faisant valoir, dans un second temps, comment on peut, en s’inspirant de Kant et de certains auteurs contemporains, intégrer la pensée d’un cosmopolitisme modéré pour penser l’ordre juridique international contemporain sans tomber dans la radicalité d’un strict interétatisme ou d’un strict mondialisme.

Repenser l’ordre juridique international en raison des phénomènes de mondialisation est un problème qui ne se pose bien, semble-t-il, que si on tient compte de deux notions fondamentales de l’histoire de la pensée qui sont au coeur des débats les plus contemporains. Il s’agit des notions d’Etat souverain et de communauté humaine. Plus précisément dit peut-être : la notion de communauté humaine les rassemble mais celle de communauté humaine mondiale les disjoint. Que l’Etat soit pensé comme une communauté humaine est en effet une idée acquise au moment de la formation du concept d’Etat lui-même et sur laquelle nous ne reviendrons pas.1 En revanche que le monde forme à lui seul une communauté humaine est une idée à la fois simple et dérangeante, évidente ou contestée, suivant que l’on joue sur la parenté qui unit les hommes ou sur la singularité qui différencie chaque communauté étatique. Pris ensemble, en tous les cas, les notions de communauté humaine mondiale et d’Etat souverain semblent apparemment s’exclure. La souveraineté de l’un paraît constituer une barrière insurmontable à la réalisation véritable de l’autre ou, inversement, l’avènement de la seconde semble signer le déclin du premier. Et à l’heure actuelle, c’est l’idée de communauté humaine mondiale qui connaît un regain de faveur tout à fait remarquable alors que justement c’est de l’affaiblissement de l’Etat dont on ne cesse de parler.2 L’Etat souverain est miné de ….

Télécharger le PDF : Notion_de_communaute_humaine

%d blogueurs aiment cette page :